Vidéos amateurs

Eleza RDC: Gagnant du Premier Prix francophone de l’innovation dans les médias 2021

Les efforts conjugués par l’équipe de Eleza RDC en faveur de la promotion des droits humains en général, des femmes et des enfants en particulier, viennent d’être récompensés par le Premier Prix, édition 2021, du Prix francophone de l’innovation dans les médias de la part de l’Organisation Internationale de la Francophonie et ses partenaires Radio France Internationale et Reporters Sans Frontières.

Eleza RDC est le premier media thématique des jeunes vidéastes de la RD. Congo qui anime et diffusent des contenus vidéos podcasts en faveur des victimes des abus et violations des droits humains en RDC, en mettant un accent sur les enfants et femmes en situation de crise à travers un espace virtuel où ils peuvent s’exprimer librement afin de faire parvenir leur cri d’alarme aux décideurs.

Ce prix est la conséquence d’un travail de proximité réalisée par notre équipe constituée des jeunes congolais de 18 et 35 ans, acquis à la protection, la promotion et la défense des droits humains en RDC au travers des actions de plaidoyer qui donnent la parole aux enfants et femmes en situation de crise ainsi qu’aux victimes des abus et violations des droits humains de toute catégorie, qu’il s’agisse des déplacés, des réfugiés, des personnes vivant avec handicap, des albinos, des groupes marginalisés, des autochtones ou encore des victimes des violences sexuelles et basées sur le genre.

Au ton libre et indépendant, notre équipe réalise des reportages vidéos de 2 à 5 minutes en mettent un intérêt général sur des thématiques peu traitées en profondeur ou oubliées par des médias traditionnels et en ligne en RDC. Ces thématiques sont traités par rapport aux quotidiens du milieu où vivent les vidéastes et d’autres viennent d’un besoin que présentent nos jeunes internautes afin leur donner un espace virtuel de libre expression dans un langage clair, neutre et concis.

L’espace virtuel ouvert par notre média permet ainsi de soulever des débats sur les problèmes spécifiques des femmes et des enfants en leur donnant les moyens d’exprimer librement leurs propres opinions et raconter leur vécu ; de diffuser des contenus médiatiques qui présentent une utilité socio-culturelle pour la femme et l’enfant en déconstruisant des stéréotypes qui entourent leur vie dans la communauté ; de contribuer directement à la promotion des droits des femmes et des enfants, en vue de renforcer leur capacité à participer activement aux activités qui influent sur leur quotidien ; de faire un plaidoyer en faveur des enfants et femmes en situation de crise ; de lutter contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre au travers des campagnes de sensibilisation online et offline sur la masculinité positive ; d’encourager la résilience et la réinsertion sociale des femmes victimes des violences sexuelles ; de promouvoir les initiatives entrepreneuriales des femmes et des jeunes congolais et enfin, de prêcher la paix, la réconciliation et le pardon mutuel entre peuples en conflits.

Au cours de l’année 2020, nos activités se sont articulées autour de 5 axes suivants :

  1. La campagne sur les enfants dans les mines du Kivu : Le travail des enfants dans les mines en RDC est une terrible réalité qu’il faut pointer du doigt. Le travail des enfants dans les mines est exécuté dans des conditions dangereuses et malsaines les exposant à des blessures mortelles ou des maladies. Dans des sites miniers au Nord-Kivu, Sud-Kivu ou encore au Katanga, les conditions de travail de ces enfants sont atroces : sous une chaleur insupportable, des nuages de poussière rouge et une faible luminosité, ces enfants creusent de 200 à 300 mètres de profondeurs et sont constamment exposés à un risque d’asphyxie, d’éboulement ou d’autres accidents mortels, et sont rémunérés 1 à 2 dollars par jour. L’objectif de cette campagne est d’éliminer l’exploitation sous toutes ses formes des enfants dans les mines, les y soustraire et les réinsérer dans la vie socio-éducative. Elle constitue ainsi un plaidoyer au près l’État congolais et des compagnies minières pour se saisir véritablement de la question des enfants travaillant dans les mines et d’instaurer des mécanismes de surveillance et de contrôle à travers des inspecteurs sur les sites miniers pour combattre avec hardiesse ce problème qui constitue une gangrène en RDC. Nous mobilisons une série d’enquête au format multimédia pour dénoncer ces abus faites aux enfants.
  • Campagne en ligne de sensibilisation contre la Covid-19 : Cette campagne a pour objectif de sensibiliser la population de la RD. Congo sur le respect des gestes barrières pour contrer la route à la propagation de la pandémie d’une part, et de l’autre, de déconstruire les fausses informations qui circulent sur la toile autour de cette maladie et des vaccins. Ainsi, nous avons mis en place des stratégies de communication adaptés et dans un langage usité dans la communauté pour soutenir la sensibilisation aux gestes barrières au travers des vidéos, des bandes dessinées, des poèmes, ….
  • Plaidoyers en faveur des sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo : Lors de l’éruption du volcan Nyiragongo a engendrés défis humanitaires énormes. En effet, cette crise, est venue accentuer les besoins humanitaires préexistants et liés aux conflits et violences ainsi qu’aux urgences plus récentes du COVID-19. Nos différentes vidéos produites ont servi d’outil de plaidoyer en faveur des sinistrés auprès de l’Etat et des organismes tant nationaux qu’internationaux pour une réponse rapide en leur faveur en termes de l’accès au logement, à la nourriture, à l’eau potable ou encore aux médicaments. Nous avons également aidé à la réunion des familles séparées lors des déplacements notamment en permettant aux parents de retrouver leurs enfants.
  • Portrait d’enfants de la rue : Les enfants qui vivent dans la rue sont nombreux dans la ville de Goma, dans l’Est de RDC. Pourquoi vivent-ils dans la rue ? Dans quelles conditions y vivent-ils ? Quel appel ont-ils pour les autorités ? Ces questions et bien d’autres sont répondues par ces mêmes enfants de la rue, dans cette série d’Eleza RDC, nommé Portait d’un enfant des rues. Dans chaque épisode, nous avons rencontré un enfant qui vit dans la rue, qui nous parle de son histoire et ses projets pour la RD. Congo.
  • Promotion de l’entrepreneuriat des femmes et lutte contre les VSBG : Les stéréotypes de genre continuent d’avoir un impact sur le choix des métiers. Bon nombre de métiers restent liés à l’image masculine et leur féminisation est quasi inexistante.  L’entrepreneuriat lui-même reste également associé à l’homme dans l’inconscient collectif. Briser ces stéréotypes et favoriser l’égalité de genre en matière d’entrepreneuriat est donc le cheval de bataille de notre équipe dans le cadre de ce programme. Pour inciter les femmes à se lancer, de par nos vidéos, nous mettons en avant les femmes entrepreneures ayant réussi. Montrer des exemples de succès féminins encourage les initiatives de création ou de reprise d’activité. De plus, les femmes entreprennent dans de nombreux secteurs d’activité (artisanat, agriculture, économie sociale et solidaire, technologie, professions libérales, etc.).

Ce que nous ferons de ce prix

Le jury du Prix francophone de l’innovation dans les médias, composé de Radio France Internationale, Reporters Sans Frontières et l’Organisation Internationale de la Francophonie, a octroyé le premier, des trois prix de l’édition 2021, à Eleza RDC. A côté du prestige et de la fierté que représente ce prix dans le combat pour la promotion des droits humains en RDC, une enveloppe de 15.000 euros sera aussi remise à Eleza RDC.

C’est donc avec un grand honneur et aussi un grand sens de responsabilité que Eleza RDC reçoit ce prix qui motive toute l’équipe à continuer son action dans la promotion et la défense des droits humains de manière générale en République Démocratique du Congo en donnant la parole aux victimes des abus et violations pour faire attendre leurs cris de détresse d’une part, et de soutenir nos actions de plaidoyers entreprises en faveurs des enfants de rue et ceux exploités dans les carrés miniers et des femmes victimes des violences sexuelles et basées sur le genre d’autre part.

Avec les fonds reçus, nous allons d’abord renforcer la capacité de nos vidéastes sur comment recentrer leur reportage et proposition sur l’Humain et comment faire tirer profil des expériences des victimes de l’atteinte aux droits humains aux internautes Congolais.

Ensuite, nous allons initier nos vidéastes et d’autres journalistes acquis à la cause des droits humains à l’usage des outils et applications de tournage et montage dédiées pour produire des sujets vidéos de qualité et les équiper en matériel de premier nécessité pour le journalisme mobile. Nous allons donc équiper nos vidéastes afin qu’ils racontent les histoires de victime de l’atteinte aux droits humains de manière unique. Et ensuite organiser une enquête vidéo sur la violation des droits humains dans la province d’Ituri.

Eleza RDC dédie ce Premier Prix international à toutes les victimes des abus et violations des droits humains, des violences sexuelles et basées sur le genre obligé de vivre dans le silence, de fois par manque d’espace d’expression, de fois suite aux menaces de leurs bourreaux. Cela veut dire beaucoup pour les personnes opprimées de savoir qu’elles ne sont pas seules. Ne laissez jamais personne vous dire que ce que vous faites est insignifiant.

Eleza RDC dédie ce Prix à la jeunesse congolaise qui s’exprime quotidiennement sur des sujets qui les engages en recourant aux merveilles des nouvelles technologies de l’information et de la communication pour faire passer leur message avec naturelle émotion.

Eleza RDC dédie ce Prix à tous ses vidéastes bénévoles, à tous les défenseurs des droits humains en RDC et à toutes les personnes qui ont accepté de figurer dans nos différentes vidéos pour faire attendre leurs cris d’alarme.

Ce prix est enfin dédié à toute la population résiliente de la République démocratique du Congo. Levons-nous, défendons nos droits, chacun à sa manière ! Levons-nous, n’abandonnons pas le combat de notre humanité

CONTACTS:

Esdras TSONGO, Executive Director

Cell & WhatsApp: +243 974 800 577

Email: Esdras@elezardc.net

Malc Muhindo, Monitoring &Evaluation Officer

 Cell & WhatsApp: +243 999 853 443

Email: hemuba@elezardc.net

Jonas SINDANI, Advocacy and Human Rights Officer

Cell & WhatsApp: +243 971 319 273

Email: Jonas.sindani@elezardc.net